LE FÉTICHISME DES TALONS HAUTS : QU’EST-CE QUE C’EST ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un Tokyoïte vient d’être arrêté par la police japonaise pour avoir volé 450 paires d’escarpins. Oui, pour certains, regarder les chaussures des femmes dépasse la simple distraction : c’est une véritable addiction. On les appelle des fétichistes…

Le fétichisme des chaussures à talons est plus répandu que ce que l’on pense…

Les adorateurs des escarpins féminins sont peu connus. Pourtant, le fétichisme existe depuis plusieurs siècles, mais comporte aujourd’hui une connotation sexuelle qu’il n’avait pas avant. Pourquoi avoir besoin de talons pour prendre son pied ? Décryptage.

L’altocalciphilie

Ce nom barbare désigne l’adoration que ressent une personne pour les talons aiguilles. Un fétichiste prend du plaisir et fantasme uniquement au contact de son objet fétiche, dans le cas présent, le talon aiguille. Les fétichistes gardent souvent leur addiction pour eux car il est vrai qu’il n’est pas simple pour l’entourage de comprendre le pouvoir que peut avoir un talon sur lui.

Historiquement, les chaussures compensées ou à petits talons (qui étaient fabriqués à la base pour éviter de marcher dans la saleté) sont petit à petit devenues révélatrices de niveau social, faisant des femmes qui en portaient des sujets de convoitise à qui l’on baisait les pieds, littéralement. Aujourd’hui, cette action est réalisée dans des cadres intimes, ce qui explique la connotation sexuelle qu’a pris ce mode de relation.

Le fétichisme en général

Le fétichisme le plus répandu est sans conteste celui du pied. L’adoration de cette partie du corps, comme d’autres vont apprécier un joli décolleté, est surprenante mais courante. Être fétichiste signifie “qui est en admiration devant un objet (un fétiche) ou une partie du corps”.

Les collectionneurs de vieilles voitures ne seraient-ils donc pas des fétichistes également ? Finalement, ne peut-on pas dire qu’une jeune femme qui pleure face à une paire de Louboutin n’en serait pas une ? Il n’est pas fou de se poser la question. Regardez Carrie Bradshow ! Ne serait-elle pas une fétichiste qui s’assume ?

Même si aujourd’hui le mot fait peur car il est associé à des images de cuir et de latex, oublions cinq minutes cette image de perversion et retenons une chose : aimer les chaussures à la folie, ce n’est pas grave ! Et puis souvenons-nous que les fétichistes des pieds sont des gens très bien aussi, comme le sont Quentin Tarantino, fanatique des pieds, ou encore l’artiste Andy Warhol, qui avait fait des pieds le centre de certaines de ses oeuvres…

En savoir plus : Secretdedame et Shoes-Mode

Escarpins dentelle bout ouvert escarpins sexy t-bar

Article d’origine écrit par par Mélanie Escoffier

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.